Lana & Angie

Il n'est pas rare que l'on se fasse arrêter par les curieux lors d'une séance extérieure, que les gens posent quelques questions ou qu'ils veulent caresser le chien. La réaction est quelque peu différente lorsqu'on accompagne la maîtresse de 2 Grands Danois, surtout dans un sentier pédestre. Les gens figent, sont méfiants, puis impressionnés. Quoiqu'il en soit, il est impossible de demeurer impassible devant ces chiens imposants et stoïques.

 

J'avais déjà eu la chance de photographier Lana et Angie lors d'une journée levée de fonds pour un refuge il y a quelques années et j'étais très heureuse de pouvoir travailler avec elles à nouveau, mais à l'extérieur cette fois-ci.

 

La maîtresse de Lana et Angie a vu juste en choisissant le cap Tourmente comme lieu pour la séance. C'est en fait l'une des huit réserves fauniques du Québec.

 

L'immensité et l'espace sont tels qu'on en oublie le gigantisme d'Angie.

 

 

 

En voyant cette passerelle et l'éclaircie, je n'ai pu résister à l'envie de prendre quelques photos. Angie a un regard foudroyant mais  la maladresse d'un chiot malgré ses 3 ans.

 

 

Le but du trajet d'un kilomètre en forêt était de nous rendre à une falaise. Rendues sur place, la propriétaire des Danoises s'est dit déçue, que le lieu était beaucoup plus beau dans ses souvenirs. Mes yeux étaient loin d'être déçus et j'ai su l'image que je voulais en tirer dès que j'ai vu ces immenses rochers.

 

Angie a pris la pose naturellement et a déployé toute sa splendeur.

 

 

La lumière, la mousse et ces rochers dignes d'un décor de film semblaient presque trop parfaits, c'était l'endroit idéal pour mettre en valeur la force de Lana.

 

 

Mais aussi sa douceur.

 

 

 

En sortant de la forêt sur le chemin du retour, un autre arrêt s'imposait. Lana et Angie posaient dans une chorégraphie synchronisée parfaite.

 

 

Un plan serré de Lana qui contraste avec ces couleurs vives.

 

 

Arrivées à la voiture, le ciel nous a éblouies de ses couleurs.

 

 

Comme j'aime jouer avec la lumière, j'en ai profité pour clore la séance avec des photographies de silhouettes.

 

La tête parfaite de Lana.

 

 

 

Le moment le plus difficile d'une séance est de devoir patienter jusqu'au retour à la maison avant de pouvoir regarder les photos plein format.

Please reload

Show More
Rechercher un blogue
À l'affiche

Devrait-on protéger sa caméra l'hiver? Quelques trucs simples

March 24, 2017

1/10
Please reload

Publications récentes

01/01/2016

26/03/2015

19/02/2015

Please reload

Suivez-moi également sur
  • Facebook Classic
  • Icône de l'application Instagram
  • Pinterest Classic
Show More