Je déteste me faire photographier

On est probablement une bonne gang dans le même bateau.  On n’apprécie pas tellement se faire prendre en photo.  Dans mon cas, j’en ai horreur. Ma place est derrière la caméra, pas devant.  Je ne suis pas une adepte du selfie non plus, mon image de profil Facebook est plus souvent mon chien qu’autre chose et présentement, c’est ma tignasse.  Tant qu’à avoir une drôle de face quand on m’oblige à être sur la photo, j’en fais volontairement une.  Ça passe mieux on dirait.  À chaque fois que je travaille sur mon site Internet, je me dis qu’il faudrait bien que j’ajoute une photo de moi, ne serait-ce que pour prouver que j’existe!  Ce sera pour une prochaine fois!

 

 

JE ME METS À LA PLACE DE MES CLIENTS ET JE LES PLAINS

 

Je suis exclusivement photographe animalière, mais un animal est aussi un membre de la famille et il arrive que cette famille veuille des souvenirs ensemble.  L’une des raisons pour laquelle je déteste me faire prendre en photo est parce qu’on essaie d’avoir l’air naturel et que ça a toujours l’air de tout, sauf ça.  Il ne faut pas essayer, il FAUT que ce soit un moment naturel.  Je me mets à la place de mes clients et je les plains, alors je ne leur fait pas subir ce que je n’aimerais pas vivre.  Je les avertis avant même de faire la séance: il n’y aura pas de poses clichées ou de sourires forcés.  Et d’ailleurs, on n’y passera pas non plus toute la séance, parce que le sujet principal est l’animal, mais aussi parce qu’à leur place, j’aimerais que mon temps passé devant la caméra ne soit pas trop long.  Mon but quand ils verront leurs photos n’est pas qu’ils se souviennent à quel point ils avaient hâte que ce soit fini, mais plutôt qu’ils se rappellent ce moment avec leur animal.

 

 

LE POUVOIR D'UNE IMAGE EST DANS SON HISTOIRE

 

Je sais qu’ils veulent souligner leur complicité et c’est exactement ce que je recherche.  L’important pour y arriver, c’est qu’il y ait une histoire.  C’est LA différence entre une bonne et une excellente photo car le pouvoir d’une image est dans son histoire.  La scène a parfois besoin d’être dirigée et ça peut également être totalement pris sur le vif mais ceci dit, la façon de travailler est aussi importante que le résultat puisque l’un dépend de l’autre.  Photographier un propriétaire avec son animal, c’est beaucoup plus que de se placer près l’un de l’autre et de sourire.  Ça, on peut tous le faire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COMPLICES SANS MÊME SE CONNAÎTRE

 

Une compagnie, Be One Breed pour ne pas la nommer, m’a approchée l’année dernière pour photographier les produits pour chiens et chats qu’ils fabriquent.  Ils voulaient également inclure plusieurs images où la complicité entre le chien et son humain était évidente. En voici quelques-unes.

 

 

 

 

Vous seriez surpris si je vous disais qu'aucune de ces personnes et enfants n’avaient fait de séance avec des animaux auparavant?  Même que l’une d’entre elles n’a jamais possédé de chien et m’a demandé quelques conseils sur la façon d’interagir avec eux.  J’en rajoute en précisant que les chiens et ces personnes et enfants ont fait connaissance quelques minutes seulement avant les séances, ce ne sont pas les leurs!

 

Et vous savez quoi?

 

Ces deux personnes ayant véritablement du plaisir ne forment pas un couple et encore moins une famille!

 

 

 

Comment créer un moment et une complicité entre des personnes et des animaux qui ne se connaissent même pas?  En ayant la bonne approche.  En sachant raconter une histoire.

 

 

LES QUALITÉS DE LEURS DÉFAUTS

 

Les enfants ont une brève capacité à se concentrer, sont mauvais pour faire semblant et sont spontanés.  C’est tout ce qu’il faut savoir pour créer des moments avec eux.  Ce sont à mon avis les qualités de leurs défauts. C’est là qu’on teste notre imagination et nos aptitudes à improviser.

 

 

Taïka et son humaine ont une profonde complicité.  Même en regardant la caméra, on ressent le plaisir qu’elles partagent.  Je les vois évoluer ensemble depuis 1 an devant ma caméra et ce n’est pas terminé puisqu'elles ont réservé leur 4e séance cet été!

 

 

 

 

 

Je ne travaille qu'avec les animaux et comme je l’ai mentionné, il va de soi que la séance lui sera dédiée.  Mais comme cet animal est à ce point important pour quelqu'un qu’il désire le faire photographier, je me dis que l’histoire qui les unit l’est sûrement tout autant.  Voilà pourquoi j’accepte exceptionnellement d’inclure des personnes pour quelques clichés.  C’est mon rôle de trouver une façon artistique d’immortaliser cette relation si spéciale.

 

 

Vous avez un commentaire à laisser? Votre tribune est plus bas!

Please reload

Show More
Rechercher un blogue
À l'affiche

Devrait-on protéger sa caméra l'hiver? Quelques trucs simples

March 24, 2017

1/10
Please reload

Publications récentes

01/01/2016

26/03/2015

19/02/2015

Please reload